CONSTRUIRE SON BUSINESS PLAN

Expert comptable en ligne > Blog > CREATION D'ENTREPRISE > CONSTRUIRE SON BUSINESS PLAN

 

 

    • Adresse : 24 rue Godot de Mauroy, 75009 Paris – France
    • Téléphone : (+33) 09.72.52.27.00
    • Mail : contact@exxactitude.com

    Exxactitude portail en ligne de la Société d’Expertise Comptable et Financière. Cabinet membre de l’Ordre des Experts Comptables Paris IDF et de la Compagnie Régionale des Commissaire aux Comptes de Paris, depuis 1971.

     

     

     

     

    Construire son Business Plan

    L’établissement d’un business plan est une étape clef dans la démarche de création d’une entreprise qui, de par son aspect pragmatique, permet au créateur, d’une part, de se projeter dans le futur, en mesurant la faisabilité économique de son projet et, d’autres part, convaincre les investisseurs financiers d’accompagner le projet de création.

    Un business plan doit contenir les informations suivantes :

    • un descriptif général du projet.
    • une prévision des investissements nécessaires.
    • une prévision des financements requis.
    • une prévision des recettes (Chiffre d’affaires).
    • une prévision des charges.
    • l’évolution de la trésorerie.
    • un bilan et un compte résultat.

    Un business plan doit être particulièrement abouti sur le fond et sur la forme afin de permettre au créateur de gagner la confiance des investisseurs, qui n’ont connaissance du projet qu’à travers ce document.

    Le descriptif général du projet

    Le description du projet de création est l’étape préalable dans l’élaboration d’un business plan. Elle doit permettre de :

    • détailler le projet
    • présenter le schéma juridique retenu
    • présenter le profil du/des créateur(s)

    Prévision des investissements nécessaires

    Il s’agit de présenter avec précision les investissements nécessaires pour démarrer son activité. Le chiffrage de ces investissements peut être réalisé sur la base des devis, des prix constatés sur le marché, etc. Voici une liste non exhaustive des investissements susceptibles d’être nécessaires pour démarrer certains projets :

    • fonds de commerce
    • terrains et locaux
    • agencement des locaux
    • matériel industriel
    • matériel de transport
    • etc.

    Prévision des financements requis

    Après avoir recensé dans le détail l’ensemble des investissements nécessaires, il convient d’organiser les modalités de leur financement, autrement dit, il s’agit de répondre à la question suivante : Comment je peux financer mes investissements ? Plusieurs modalités de financement peuvent être prévues :

    • l’apport personnel.
    • l’emprunt bancaire.
    • le crédit-bail.
    • les aides et subventions.
    • les lignes de crédit à court terme.
    • etc.

    Prévision du Chiffre d’Affaires sur les 3 prochaines années 

    Il s’agit de l’étape clef du business plan. La détermination du chiffre d’affaires estimé et son évolution doit se faire en volume et en valeur unitaire, et ce pour chaque type de produit/service à vendre. Par ailleurs, cette estimation doit être réalisée avec finesse et sur des bases statistiques objectives : études du marché, connaissance du secteur d’activité, analyse de la concurrence, etc. Une estimation triennale qui respecte ces conditions permet de restituer au lecteur une information de qualité.

    Prévision des charges sur les 3 prochaines années

    A cette étape, il s’agit de recenser l’intégralité des charges que l’entreprise devra supporter au cours de ses trois premières années d’activité. Le Plan Comptable Général recense et classe ces charges dans un ordre normalisé, il sera préférable de suivre cet ordre pour être sûr de n’avoir rien oublié. Comme pour la prévision du chiffre d’affaires, L’estimation des charges prévisionnelles doit être menée avec finesse et objectivité, en détaillant pour chaque poste de dépense les quantités et les prix unitaires d’achat quand cela est possible.

    Un bilan et un compte résultat sur 3 ans

    Le compte résultat prévisionnel est un document de synthèse qui agrège les données issues du chiffre d’affaires prévisionnel et de celles retenues pour chaque poste de charges estimées. Il permet de déterminer :

    • le chiffre d’affaires prévu.
    • la marge brute prévisionnelle : différence entre le prix de vente et le coût d’achat des marchandises vendues
    • la valeur ajoutée prévisionnelle : différence entre la marge brute et les consommations de biens et services en provenance des tiers.
    • l’excédent brut d’exploitation prévisionnel : il s’agit de la valeur ajoutée diminuée des frais de personnel et des impôts et taxes.
    • le résultat d’exploitation prévisionnel : c’est le résultat dégagé par l’activité de l’entreprise avant prise en compte des coûts de financement.
    • le résultat courant prévisionnel : c’est le résultat d’exploitation augmenté des produits financiers et diminué des coûts de financement.
    • le résultat net prévisionnel : il correspond à la différence entre la totalité des recettes et la totalité des charges.

    La présentation de ces agrégats doit être faite en valeur et en pourcentage du chiffre d’affaires HT pour permettre aux destinataires du business plan de mesurer la performance de l’entreprise et son évolution dans le temps. Cette présentation permettra également d’effectuer des comparaisons sectorielles.

    Evolution de la trésorerie sur les 3 prochaines années

    La différence entre les encaissements et les décaissements permet de visualiser le niveau de trésorerie. Un prévisionnel complet doit prévoir l’évolution de ce poste sensible qu’est la trésorerie.

    Les encaissements résultent majoritairement de :

    • la capacité d’autofinancement de l’entreprise (trésorerie dégagée par l’activité).
    • l’octroi de nouveaux emprunts.
    • l’augmentation du capital.
    • le paiement des clients.
    • etc.

    Les décaissements résultent principalement du :

    • paiement des salaires et des charges sociales.
    • paiement des impôts et des taxes.
    • remboursement des emprunts et des intérêts.
    • paiement des dividendes.
    • paiement des fournisseurs
    • financement du stock.
    • décaissement de la TVA.
    • etc.

     

    Si vous avez d’autres interrogations, n’hésitez pas à nous en faire part via notre formulaire de contact. Vous pouvez également connaître le tarif de nos prestations en cliquant sur le lien suivant : Devis Business Plan

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *