Commissaire aux comptes, l’activité pénalisée par la loi Pacte

Expert comptable en ligne > Blog > Commissariat aux Comptes > Commissaire aux comptes, l’activité pénalisée par la loi Pacte

Adoptée le 11 avril 2019 par l’Assemblée nationale et entrée en vigueur le 26 mai 2019, la loi Pacte a eu une incidence non négligeable sur l’activité de commissariat aux comptes. Zoom sur l’évolution de la demande.

Cette hausse des seuils de désignation d’un commissaire aux comptes vient répondre à un ajustement aux normes européennes.

Au cours d’une interview pour Option Finance en 2019, Jean Bouquot, président de la Compagnie nationale des commissaires aux comptes de 2017 à 2020 indiquait que plus de 150 000 mandats seraient perdus suite à l’augmentation des seuils d’obligation d’un commissaire aux comptes par la loi Pacte. Rien qu’en 2019, environ 20 000 entreprises échappant aux nouveaux seuils, étaient concernées pour le non renouvellement de leur mandat.

Si l’on regarde l’indice des recherches Google sur la période des 5 dernières années, la réflexion de Jean Bouquot se confirme. On note une nette baisse de la recherche « commissaire aux comptes » depuis 2019 en France, synonyme d’une baisse notable de l’activité. Malheureusement, cette tendance devrait perdurer jusqu’en 2025 (et la fin de mandats signés avant la loi Pacte). Quel avenir pour le métier de commissaire aux comptes ?

recherches Google commissaire aux comptes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

 

    • Adresse : 24 rue Godot de Mauroy, 75009 Paris – France
    • Téléphone : (+33) 09.72.52.27.00
    • Mail : contact@exxactitude.com

    Exxactitude portail en ligne de la Société d’Expertise Comptable et Financière. Cabinet membre de l’Ordre des Experts Comptables Paris IDF et de la Compagnie Régionale des Commissaire aux Comptes de Paris, depuis 1971.